http://www.nordpasdecalais-ffgym.com/
ACCES A L'EXTRANET du site www.ffgym.fr
Horaires d'Ouverture du Comité : Lundi 14h 17h, mardi 9h 12h et 14h 17h, jeudi 14h 17h, vendredi 9h 12h
Revue de presse

Journée de formation handigym à caudry

Article de presse


Journée de formation handigym à caudry
Région > Caudry et ses environs > Caudry
Caudry: la gym se met à hauteur d’enfants, même quand on les dit «différents»
Par la rédaction pour La Voix du Nord, Publié le 15/06/2015
Par Hélène Harbonnier


Ce vendredi, le club caudrésien de la Sainte-Maxellende, qui souhaite se donner les moyens d’accueillir les enfants « différents », a été le siège d’une formation à l’handigym dispensée par des référents de la fédération française de gymnastique. Une initiative qui va dans le sens du développement de la « gym pour tous ».
Le « parachute », également utilisé dans les cours de baby-gym, a été propice à plusieurs exercices ludiques pour les enfants du CAMSP.
 « Et on soulève... Allez, je veux voir les petits pieds de tous le monde... » Sous la poussée conjointe des membres du groupe, le « parachute » s’envole, non sans qu’une des têtes blondes ici présente ne cède à la tentation de se faufiler dessous pour de bon. Avec douceur, un adulte le ramène près de lui de sorte à poursuivre l’activité. La séance d’handigym se termine. Une première pour tout le monde, les grands comme les petits.
Les animateurs réunis vendredi pour cette journée de sensibilisation pratiquent tous la gym « tout court », et ces quelques heures passées auprès de Céline De Miranda, référente régionale de la fédération française de gymnastique (FFG) pour ce qui a trait à l’handigym, leur ont permis de se former à l’accueil de l’enfant « différent ».
La pratique et la théorie
Avant la théorie, abordée l’après-midi, une petite dizaine d’éducateurs issus des clubs de Caudry, Bertry, La Longueville, Feignies et Roubaix, se sont donc essayés à la pratique pour la plus grande joie d’un groupe de bambins venus du centre d’accueil médico-social précoce de Caudry (CAMSP). Ce dernier ayant accepté l’invitation conjointe des comités départementaux et régional de la FFG, pilotes de l’action et de leur hôte caudrésien, le club de la Sainte-Maxellende.
« Il s’agit d’une journée de découverte et d’information sur l’handigym, à laquelle tous les clubs du Nord – Pas-de-Calais sont invités », précisait Bruno Gorajski, agent de développement du comité nordiste.
 

Découverte mutuelle donc, pour les clubs et pour les structures (CAMSP, instituts médico-éducatifs...), avec l’espoir, au-delà de cette seule journée, de développer des partenariats pérennes permettant aux enfants porteurs d’un handicap de pratiquer une activité physique adaptée.
« Une activité sécurisée »
« Une activité sécurisée, avec des modules en mousse bien spécifiques, bien positionnés », indique Sabrina Huchin, son homologue au sein du comité régional Du matériel spécifique a d’ailleurs été offert à la Sainte-Maxellende, qui souhaite développer cette pratique.
C’est le cas aujourd’hui d’une trentaine de clubs sur les quatre-vingt-un affiliés à la FFG dans le Nord – Pas-de-Calais. « Cela peut aller de l’accueil d’un enfant dans un cours de gym normal à la présence d’un cours spécifique en passant par l’intervention d’un animateur dans une structure agréée », détaille Sabrina Huchin.
Des méthodes différentes pour rendre possible l’égalité de tous les enfants dans l’accès au sport.
Des petits gymnastes enthousiastes
Outre le développement de la « gym pour tous », l’entrée de pareilles compétences permet aussi de « faire travailler les éducateurs de nos clubs », ajoute Sabrina Huchin. Au terme de la séance du matin, ceux réunis à Caudry vendredi en reconnaissaient tous l’intérêt.
Pour Frédérique, Vanessa et Sébastien, la « différence » n’aura pas tant résidé dans la nature des activités proposées, déjà dispensées dans les cours de baby-gym qu’ils animent à Caudry et Bertry, que dans l’enthousiasme débordant des petits gymnastes, dont les capacités d’attention sont souvent réduites.
Verdict positif aussi pour Delphine Haruent, du CAMSP, venue ici avec un « groupe de socialisation » : « Beaucoup d’enfants n’ont pas forcément accès au sport, et ont du mal à s’ouvrir vers l’extérieur. Ce matin, il y a en a qui ont vraiment bien adhéré aux activités, alors même qu’il y avait beaucoup de gens... » Et de ne pas exclure de retenter l’expérience. Vu l’enthousiasme de certains des enfants, on tend à croire que si on leur demandait leur avis, ils ne diraient pas le contraire...
Sensibiliser pour mieux diffuser
Le handigym peut s’adresser à des enfants, mais aussi à des adolescents ou des adultes. Pour sensibiliser les clubs à cette discipline, c’est gratuitement que les comités régionaux et départementaux de la Fédération française de gymnastique interviennent auprès des clubs du Nord – Pas-de-Calais qui le souhaitent.
Avant Caudry, c’est à Leers qu’avait été prodiguée cette journée de sensibilisation. D’autres doivent suivre.
 

Pour tout renseignements: Sabrina HUCHIN, coordonatrice technique
ffgym5962.shuchin@orange.fr
Mardi 16 Juin 2015



popstrap.com